Derniers Articles
Luisa Maita reprend son fil
Entretiens Originaux/Interviews

Luisa Maita reprend son fil

Avec Lero-Lero, son premier album sorti en 2010, Luísa Maita s’imposait comme une évidence parmi les nouvelles chanteuses brésiliennes. Loin des canons en vigueur, cette ligne claire du chant féminin post bossa nova, elle avait comme Céu cette langueur irrésistible dans la voix ainsi qu’une même ouverture sur les sons urbains, elle dégageait une malemolência, … Lire la suite

Impressions du Carnaval de Salvador (3) : samba et rencontre de trios
Ao Vivo/Bahia

Impressions du Carnaval de Salvador (3) : samba et rencontre de trios

23 février. Les choses sérieuses commencent avec les défilés de trios elétricos sur les circuits Dodô et Osmar. Une particularité du Carnaval de Salvador, depuis qu’en 1950, les musiciens Dodô et Osmar ont commencé à parcourir la ville à bord de leur vieille Ford, consiste à être principalement organisé à partir de la déambulation de ces fameux … Lire la suite

Impressions du Carnaval de Salvador (1) : Karl Marx et les derniers préparatifs
Ao Vivo/Bahia

Impressions du Carnaval de Salvador (1) : Karl Marx et les derniers préparatifs

Croyez-le ou non, cette année, je ne suis pas venu à Salvador pour le Carnaval. C’est la première fois que j’y suis à cette période mais malgré cette heureuse coïncidence, ce carnaval, je comptais le suivre en dilettante. La seule chose que je voulais vraiment, c’était vivre l’expérience des défilés de BaianaSystem au milieu de son public… Arrivé … Lire la suite

BaianaSystem et la procession des invisibles
Bahia/Clips

BaianaSystem et la procession des invisibles

À quelques jours du prochain carnaval, BaianaSystem lance « Invisível », un nouveau titre inédit accompagné d’un clip. « Tu m’as déjà croisé mais tu ne m’as jamais regardé ». Avec cette chanson, BaianaSystem rend hommage à tous ces travailleurs pauvres qui sont réduits à leur tâche et ignorés. Le clip réalisé par Jonga Oliveira et Filipe Cartaxo, … Lire la suite

Il y a des années où l’on a envie de ne rien faire…
France/Portrait

Il y a des années où l’on a envie de ne rien faire…

Triste fin d’année qui nous annonce le décès de Pierre Barouh. Sans lui, la musique brésilienne n’aurait jamais eu le même accueil en France. L’homme était un passeur généreux. Pierre Barouh avait quatre-vingt-deux ans et vient d’être emporté des suites d’un infarctus. Lui qui était coutumier des éclipses loin de l’actualité était pourtant à l’honneur ces derniers … Lire la suite