Jorge Ben et Caetano Veloso, un duo en blanc pour chanter « Ive Brussel »
Brasil

Jorge Ben et Caetano Veloso, un duo en blanc pour chanter « Ive Brussel »

Petite séquence rétro… En 1980, Jorge Ben invite Caetano Veloso à interpréter « Ive Brussel » lors d’une émission de télé. Normal, puisque Caetano l’avait déjà enregistré sur disque avec lui. A vrai dire, Jorge Ben voyait même plus grand pour ce titre. « Quand j’ai écrit « Ive Brussel », pour l’album Salve Simpatia, j’ai voulu réunir Caetano, Tim … Lire la suite

L’Escale bahianaise enchantée de João Donato (4/4)
Disques/Rio

L’Escale bahianaise enchantée de João Donato (4/4)

 Si Carlinhos Brown incarne le funk bahianais débordant d’énergie et dégoulinant de sueur, vous pouvez aussi en chercher une autre variante qui serait, celle-ci, loose et nonchalante. Un funk qui cheminerait en toute décontraction, bien preguiçoso, paresseux, sans jamais perdre le fil du groove. Ce funk-là existe, il est magique. Je l’ai rencontré sur un … Lire la suite

Ces Doux Barbares qui se ressemblent tant
Bahia/Portrait

Ces Doux Barbares qui se ressemblent tant

« Vocês, que me lêem, já ouviram falar em ‘supergroups’? Pois bem, Doces Bárbaros é um subgrupo. No sentido de um grupo étnico. Ha-ha-ha-ha » (Caetano Veloso) Quand, en 1997, je découvrais l’Alfagamabetizado de Carlinhos Brown, j’étais ravi d’y retrouver sur un titre les Doces Bárbaros au grand complet. A savoir : Gal Costa, Maria … Lire la suite

Les Dunes de Gal
Brasil

Les Dunes de Gal

« Quando o Português chegou Debaixo duma bruta chuva Vestiu o Índio Que pena! Fosse uma manhã de sol O Índio tinha despido O Português » (Osvald de Andrade) Nous l’expliquions dans le message précédent, le « cinéma transcendental » consiste tout simplement à être allongé sur le sable à contempler la mer. L’expression, reprise par Caetano Veloso pour … Lire la suite

Une Séance de Cinéma Transcendental avec Caetano Veloso
Bahia/Rio

Une Séance de Cinéma Transcendental avec Caetano Veloso

C’est de saison, dès qu’arrivent les vrais beaux jours, ça ne coupe pas : je suis saisi d’une saudade de Bahia. Pour m’accompagner durant la traversée de cet état de nostalgie joyeuse qui, parfois, peut durer tout l’été, toujours il y a une musique. Qu’elle soit tropicaliste, l’œuvre de vieux sambistes du cru, tels Riachão … Lire la suite