Il y a des années où l’on a envie de ne rien faire…
France/Portrait

Il y a des années où l’on a envie de ne rien faire…

Triste fin d’année qui nous annonce le décès de Pierre Barouh. Sans lui, la musique brésilienne n’aurait jamais eu le même accueil en France. L’homme était un passeur généreux. Pierre Barouh avait quatre-vingt-deux ans et vient d’être emporté des suites d’un infarctus. Lui qui était coutumier des éclipses loin de l’actualité était pourtant à l’honneur ces derniers … Lire la suite

Hommage à Naná Vasconcelos, rythme fait homme
Pernambouc/Portrait

Hommage à Naná Vasconcelos, rythme fait homme

Naná Vasconcelos vient de s’éteindre. D’un cancer du poumon à soixante-et-onze ans. Plus qu’un grand percussionniste, il était le rythme. Non pas un rythme qui se martèle et s’assène mais un rythme qui s’immisce, qui vibre, qui se manifeste dans les moindres gestes, dans tout le corps, un rythme qui s’insinue dans les silences et … Lire la suite

« Fricote », la Nega do Cabelo Duro (30 ans de l’Axé Music)
Bahia/Disques/Portrait

« Fricote », la Nega do Cabelo Duro (30 ans de l’Axé Music)

La musique axé fête ses trente ans. « Fricote », plus connu sous le titre de « Nega do Cabelo Duro », sorti en 1985, est son premier tube. D’une simplicité désarmante et d’une efficacité redoutable, il a fait de Luiz Caldas la première vedette d’un genre aujourd’hui symbole des pires dérives commerciales de la musique bahianaise et de … Lire la suite

As Ganhadeiras de Itapuã, du « temps de la baleine » à aujourd’hui
Bahia/Disques/Portrait

As Ganhadeiras de Itapuã, du « temps de la baleine » à aujourd’hui

Gagnantes de deux trophées au dernier Prêmio da Música Brasileira (Meilleur Album et Meilleur Groupe dans la catégorie Regional), As Ganhadeiras de Itapuã méritaient bien qu’on présente leur projet dont l’ambition, plus encore que la musique, est de rappeler la place prépondérante qu’occupaient les femmes dans la société traditionnelle et l’économie populaire bahianaises. Situé une … Lire la suite