Clips/Disques/France/Pernambouc

Le forró-electro de Sociedade Recreativa, bande-son de la São João

Ce soir commencent les Fêtes de São João et, cette année, leur bande-son idéale ne vient pas directement du Nordeste brésilien mais nous y emmène gaiement. Sociedade Recreativa vient de signer un album irrésistible où le forró est subtilement augmenté d’effets électro. Sociedade Recreativa, autrement dit la rencontre inspirée entre le groupe lyonnais Forró de Rebeca et le producteur américain Maga Bo.

Sociedade Recreativa

Le nom de Maga Bo est associé à la Tropical Bass mais s’il ajoute un traitement électro à diverses musiques du monde, ses basses, beats et effets ne sont jamais balourds et ne remplacent pas la pulsation originelle des rythmes qu’il aborde. Installé depuis une dizaines d’années à Rio, Mago Bo, avec ses nombreux invités (BNegão, Lucas Santtana, Speed Freaks, Russo Passapusso…), a réalisé une belle déclaration d’amour aux musiques brésiliennes avec son album Quilombo do Futuro, un album d’une grande richesse de styles (samba, coco, capoeira…). Sorti il y a quatre ans, nous en faisions notre disque de l’été.

Forró de Rebeca est, lui, un trio franco-brésilien formé à Lyon en 2008 et qui, comme son nom l’indique, se voue à faire vivre les musiques du Nordeste. C’est d’abord par leurs prestations scéniques que Jonathan « Matuto » da Silva (chant, percussions, viola), Jean-Luc Frappa (accordéon), Stéfane « Pai Véio » Moulin (chant, rabeca, percussions) ont fait la réputation internationale du groupe. Mais alors qu’on pourrait imaginer qu’un groupe hexagonal dédié au forró se limite à une approche puriste de la chose, leur album Na Roda, sorti il y a deux ans et comptant sur les participations de DJ Tudo et Sir Jean (Le Peuple de l’Herbe), a démontré qu’ils avaient une personnalité originale et ne se contentaient pas de reproduire à la lettre.

Sociedade Recreativa combine donc les sonorités acoustiques des instruments traditionnels (rabeca, berimbau, etc…) aux montages et effets électro rajoutés par Maga Bo. Bien sûr, il y a quelques basses profondes qui résonnent mais Maga Bo procède surtout avec discrétion, presque en s’effaçant pour se mettre au service de la musique. Et mettre en valeur ses trois compères. Ces derniers s’y entendent pour chauffer le bal en portugais, occitan et français. De coco en xote, l’ambiance de l’album est résolument festive mais pas que… Aux compositions originales s’ajoutent des adaptations de thèmes traditionnels et la reprise de « Vale do Jucá », le superbe morceau de Siba (déjà chanté par Metá Metá sur son premier album). « Boa Noite », avec la participation de Papet J des Massilia, ou « Xote Natural », avec celle de Flavia Coelho, sont les tubes parfaits de la São João 2016 ! À écouter sans modération en montant le son !

Le clip de « Boa Noite » vous en convaincra certainement.

 

 

Le site officiel du groupe :

http://www.sociedaderecreativa.com/france.php

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s