Clips/São Paulo

Tranquille comme MC Bin Laden

« Tá tranquilo, tá favorável » est le dernier phénomène viral en date au Brésil. MC Bin Laden a conquis tout le pays avec ce tube rudimentaire. Alors que le succès des funkeiros repose en général sur l’ostentação ou sur la provocation (proibidão), MC Bin Laden préfère la bonne humeur et la douce dinguerie.

Le clip officiel de « Tá tranquilo, tá favorável », lancé en novembre, devrait bientôt passer le cap des 30 millions de vues sur YouTube et il montre bien que ce Bin Laden-là ne cherche qu’à s’amuser et se met en scène avec un sens de l’absurde prononcé…

Celui qui dit avoir connu la faim et n’avoir mangé son premier Big Mac qu’il n’y a un an et demi, affiche désormais son embonpoint sans complexe au point de se présenter le plus souvent torse nu et d’avoir imposé sa silhouette, son ventre et ses seins de gros garçon comme une signature, au même titre que sa houpette moitié blonde-moitié brune, sa petite danse maladroite et son hang loose inspiré de Ronaldinho Gaucho. Spontanéité et déconne font bon ménage.

Issu d’un milieu très modeste, Jefferson Cristian dos Santos de Lima a grandi à Zona Progresso, à la périphérie de São Paulo. Aujourd’hui âgé de vingt-deux ans, cela fait déjà huit ans qu’il est funkeiro. Son morceau « Bololo Haha » était déjà un tube dont les étudiants occupant les lycées de São Paulo avaient détourné le refrain pendant leur mouvement (« faz o final da vida loka e joga a pistola no ar » transformé en « se fechar a nossa escola, nós vamos ocupar« ).

MC Bin Laden

Avant d’exploser, le succès de « Tá tranquilo, tá favorável » s’est construit avec les moyens du bord, en multipliant les versions a cappella du morceau, filmées avec un simple téléphone portable et postées sur les réseaux sociaux.  Puis, quand la contagion a commencé à toucher le pays, c’est à la vitesse d’un zika puissance 1000. Après, on connaît le mécanisme. Neymar mime la danse pour célébrer un but, formidable levier de propagation, l’expression est sur toutes les lèvres, tout le monde s’adresse le hang loose. Un véritable meme. On met en ligne un clip officiel.

Puis, le système vorace s’en empare. Ces jours-ci, vient d’être lancée une nouvelle version du clip, cette fois-ci avec Lucas Lucco, une vedette de la musique sertaneja où tous les potes tatoués de Bin Laden sont remplacés par des jeunes gens de bonne famille. Complètement vampirisé et dénaturé, le morceau ! Celui-ci n’a mis que cinq jours pour atteindre les 8 millions de vue (cliquez sur le lien pour voir cette horreur, je préfère rester sur la version originale ou sur les innombrables et improbables déclinaisons proposées par leur auteur).

MC Bin Laden savoure et profite de son succès. Il est invité par Diplo, sponsorisé par Nike et prépare une émission de télé-réalité mais, parce qu’il sait d’où il vient, il dit garder la tête sur les épaules. Celui qui se présente comme le « Bin Laden do Bem », pas comme le vrai donc, se revendique évangélique et il promet de ne plus parler de drogue (maconha et lança-perfume) dans ses morceaux. Après tout, tant qu’il garde son sens de l’auto-dérision…

MC Bin Laden, « Tá tranquilo, tá favorável » est en téléchargement gratuit sur le site OneRPM

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s