Disques/Rio

Hyldon vers ses origines (La semaine des cadeaux, 3)

Pour fêter les quarante ans de son premier album Na Rua, Na Chuva, Na Fazenda, Hyldon a tout simplement décider de le ré-enregistrer en format voz e violão.

Alors que le répertoire de son dernier album en date, Romances Urbanos, en 2013, était le fruit de collaborations avec des artistes plus jeunes, de Zeca Baleiro à Mano Brown, en passant par Pedro Luís, Arnaldo Antunes, Leo Cavalcanti ou Céu, Hyldon a donc décidé de revenir à son origine, ce premier album de 1975  devenu un classique.

Hyldon a origem

Ami de Tim Maia, Hyldon est une des figures de la soul brésilienne dont un des premiers faits d’armes fut la création du groupe Os Diagonais, en 1969, avec Cassiano. Que ce soit comme producteur, auteur ou interprète, il a collaboré avec toutes les vedettes du genre, de Gerson King Combo à Azymuth, en passant par Tony Tornado ou Banda Black Rio.

hyldon na rua

S’il est marqué par la musique « black » et la soul, le premier album de Hyldon est pourtant un disque de ballades dont le morceau éponyme « Na Rua, Na Chuva, Na Fazenda » est le grand tube de son auteur, une chanson qui traversera les années et connaîtra encore un énorme succès repris par le groupe Kid Abelha au début des années quatre-vingt-dix.

Demeure la question : qu’est-ce qui pousse un artiste à reprendre intégralement un de ses disques ? Natalie Merchant vient de se livrer au même exercice en enregistrant en 2015 une nouvelle version de son album de 1995 Tigerlily. Est-ce pour amener aux compositions un surplus d’émotion que seul le vécu peut apporter ? Ou, peut-être, dans le cas de Hyldon, en repensant aux premières paroles de « Na Rua », « Não estou disposto / A esquecer seu rosto« , est-ce parce qu’il reste toujours dans le cœur des hommes le souvenir d’un amour de jeunesse…

Hyldon s’est en tout cas mis au diapason de certains de ses jeunes collègues, il a offert son album en téléchargement gratuit. Comme d’habitude, c’est en suivant le lien officiel ci-dessous ou directement sur son site.

Hyldon, Origem (2015)

 

Une réflexion sur “Hyldon vers ses origines (La semaine des cadeaux, 3)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s