Bahia

Les 30 ans de l’axé

Mardi Gras ! Comment ne pas parler du Carnaval. Si à Montpellier on devra se contenter d’une batucada nocturne annoncée par un maire « danseur de samba en devenir » (sic), à Salvador l’édition 2015 fête les trente ans de l’axé.

30 anos do axé

Pour l’occasion, le journaliste Alexandre Matias a réalisé un dossier multimédia pour UOL où sont évoqués les dates marquantes et les grandes figures d’un genre devenu industrie et critiqué pour l’hégémonie qu’il a pu exercer sur la scène musicale bahianaise. Avec le succès commercial, l’axé a imposé les loiras (fausses blondes) à la proue des trios elétricos et on a eu tendance à oublier le sens originel du mot : « la force sacrée des orixás qui se régénèrent avec les offrandes des fidèles« .

On pourra toujours préférer Daniela Mercury ou Margareth Menezes à Claudia Leitte, ou Olodum à É o Tchan, voici un panorama du genre, depuis le tube de Luiz Caldas, « Fricote (Nêga do cabelo duro) », en 1985, jusqu’aux divas actuelles, le survol d’un genre qui aura fait danser plusieurs générations de Bahianais, images, entretiens vidéos et sélections de tubes à l’appui.

30 Anos do Axé

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s