Disques/São Paulo

Criolo lâche son Bouddha, un avant-goût de l’album

Criolo sort aujourd’hui son nouvel album, Convoque seu Buda. Plus encore que la reconnaissance planétaire que lui a offert Nò na Orelha, son précédent opus, c’est la place symbolique et la stature qu’a pris Criolo au Brésil qui font de lui un artiste essentiel d’un pays en proie aux préjugés et déchiré par les fractures sociales.

De ce troisième album, il vient de dévoiler déjà le morceau-titre. Depuis les grandes heures du Wu_Tang Clan, on sait la fascination exercée par l’Orient sur les rappeurs. À défaut des philosophies, ce sont au moins les références aux arts martiaux qui ont contribué à enrichir l’esthétique d’une culture foncièrement agonistique. Pour cet avant-goût d’un album annoncé aussi varié que le précédent, Criolo a choisi un titre strictly hip-hop où il réaffirme son ancrage dans la réalité sociale sans fard des périphéries urbaines : « ici, c’est pas GTA, c’est pire, c’est Grajaú » !

Criolo-convoque-seu-buda

Le morceau est en téléchargement gratuit :

Criolo, « Convoque seu Buda »* (2014) (mp3 320kbps)

* Sur le site de Criolo, le lien pour télécharger le single a été remplacé par celui de l’album mais il n’est pas disponible en France car Stern’s va prochainement sortir le CD. Par erreur, c’est pourtant ce lien vers l’album que j’avais mis en ligne et je préfère respecter les choix d’un artiste déjà particulièrement généreux en le supprimant…

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s