Bahia/Disques/Portrait/Rio

La Bossa Nova est un sport de combat

À la Une du magazine Vibrations du mois de mars (n° 152), on retrouve Caetano Veloso en couverture. Son nouvel album Abraçaço vient en effet d’être lancé en Europe et c’est effectivement un événement. J’ai eu le plaisir de signer l’article et si vous êtes intrigués par son titre « La Bossa nova est un sport de combat », je vous invite à vite rendre visite à votre marchand de journaux !

Caetano couverture Vibrations 152

3 réflexions sur “La Bossa Nova est un sport de combat

  1. Si «nous sommes tous des cannibales» comme nous le dit Levi-Strauss, Caetano n’est certainement pas le moins vorace d’entre nous… Ne prend-il pas la place des jeunes artistes brésiliens ? Alors quoi qu’il les laisse faire leur chemin ! Que se passera-t-il quand il ne sera plus là ? Ces jeunots auront bien cinquante ans, et seront niaisement perdus.
    Pélico Aqui en couverture de Vibrations ce serait mieux non, on moins on pourrait se dire «Tiens mais c’est qui lui ?».

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s