Bahia/Portrait

Spéciale Gilberto Gil pour ses 70 ans !!!

Gilberto Passos Gil Moreira est né le 26 juin 1942 à Salvador. 1942 est une année bénie pour la musique brésilienne. Elle a vu naître quelques uns de ses plus beaux génies et révolutionnaires.

Gilberto GilAprès avoir consacré un cycle d’articles à Jorge Ben, premier né de cette promotion, avant Caetano, Paulinho, Milton, voici venu le tour de Gilberto Gil. Alors, joyeux anniversaire Gil. Je pense qu’il excusera la familiarité, Gil, et qu’il ne m’en voudra pas de négliger les convenances en évitant le « Monsieur le Ministre ». Mieux, cette familiarité, il la comprendra, Gil, car c’est la conséquence d’une présence de vingt ans dans mon compagnonnage avec les musiques brésiliennes. Gilberto Gil est, en effet, un des premiers artistes que j’ai découvert, rien d’original. Mais l’admiration et le respect qu’il m’inspire n’ont jamais faibli. Et puis, commencer l’exploration de ce continent par les meilleurs est un moyen certain pour continuer d’approfondir sa curiosité. Un tel choc initial rend forcément curieux de ses racines musicales, de ses héritiers, pairs, influences…

Pour évoquer ce musicien génial, ce penseur profond, cette personne généreuse, nous n’aurons pas la prétention de proposer une biographie et, faute de temps, des textes aussi longs que pour Jorge Ben. Nous allons donc lui rendre hommage en évoquant son actualité mais aussi à travers différents points de vues, comme ceux de Jorge Ben ou, bien sûr, Caetano Veloso. Et souligner que s’il avait déjà tout trouvé dès ses débuts, il n’a jamais cessé de chercher.

2 réflexions sur “Spéciale Gilberto Gil pour ses 70 ans !!!

  1. Gilbert Gil n’est plus ministre de la culture depuis 2008, préférant se consacrer à sa carrière de musicien ; l’actuelle ministre de la culture est Ana de Hollanda plus précisemment Ana Maria Buarque de Hollanda (soeur de Chico Buarque).

  2. Merci pour le commentaire, j’ai bien noté que Gil avait préféré retourner à sa carrière de musicien mais puisqu’il était question de « convenances », il faut savoir que même après avoir quitté ses fonctions, on reste « Monsieur le Ministre » à vie. Question d’étiquette… Et même si on préfère l’appeler Gil tout court, on se doit de le signaler…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s