Brasil

Criolo triomphe au Prêmio da Música Brasileira

Après des mois de disette, il semblerait que les artistes brésiliens viennent enfin donner quelques concerts et créer l’événement. Après Lenine hier à la Cigale, BiD et Bambas Dois demain en clôture du festival Rio Loco à Toulouse, Criolo sera à Paris début juillet. Et c’est lui le phénomène à ne rater sous aucun prétexte. Criolo est LA révélation brésilienne et chaque manifestation de récompenses lui apporte sa moisson de trophées. Cette semaine encore, le 13 juin, il a dominé la vingt-troisième édition du Prêmio da Música Brasileira en raflant les trois prix majeurs : celui de Révélation Nationale, ainsi que ceux de Meilleur Chanteur et Meilleur Album pour Nó na Orelha dans sa catégorie (Pop, Rock, Reggae, Hip Hop, Funk).

criolo premioA trente-six ans et après vingt ans d’underground hip-hop à la périphérie de São Paulo, Kleber Gomes, aka Criolo, doit savourer son incroyable succès public, avec des salles de plus en plus grandes bondées dans tout le pays, et sa reconnaissance par la profession avec ces prix qui succèdent aux trois précédents VMB awards.

Le soir de cette cérémonie présentée par Zélia Duncan et Luana Piovani (actrice et mannequin), un hommage était rendu à João Bosco pour ses quarante ans de carrière. Criolo s’est senti très honoré, expliquait-il, d’interpréter une chanson de ce grand maître de la musique brésilienne. Il avait choisi « De Frente pro Crime » (que vous pouvez découvrir ici) et en a rendu une copie très correcte quoique loin d’être inoubliable. Le résultat aurait sans doute été plus intéressant s’il avait été accompagné par son groupe plutôt que par le traditionnel orchestre amphibie réuni pour ce type de cérémonie. Et puis, bon, le chant de João Bosco, c’est quand même quelque chose… Parmi les autres interprètes du répertoire de João Bosco, on signalera les prestations de Ney Mattogrosso ou le duo d’Arlindo Cruz et Mama Mariene de Castro

Hors-concours, parmi les attractions de la soirée, on ne peut oublier de mentionner la présence de Gaby Amarantos qui a profité d’un duo avec Zeca Pagodinho pour lui délivrer un baiser sur la bouche. Ah, cette Gaby !

Du palmarès de ce Prêmio da Música Brasileira, on s’est également réjoui de voir Passo Torto (Kiko Dinucci, Marcelo Cabral, Rodrigo Campos et Romulo Fróes) élu Meilleur Groupe de la catégorie MPB, et Fabiana Cozza Meilleure Chanteuse de Samba…

Le palmarès complet pour ceux qui veulent tout savoir :

Révélation de l’année : Criolo

Chanson de l’année : « Sinhá », de Chico Buarque e João Bosco

DVD de l’année : Sinfônico 40 Anos de Chitãozinho e Xororó

MPB :

Album : Poesia Musicada de Dori Caymmi
Groupe : Passo Torto
Chanteur : Dori Caymmi
Chanteuse : Mônica Salmasso

Pop, Rock, Reggae, Hip Hop, Funk :

Album : Nó na Orelha de Criolo
Groupe : Mundo Livre SA
Chanteur : Criolo
Chanteuse : Marisa Monte

Canção popular :

Album : Duas Faces – Jam Session d’Alcione
Dupla (duo, ndla) : Chitãozinho et Xororó
Groupe : Banda Calypso
Chanteur : Cauby Peixoto
Chanteuse : Alcione

Samba :

Album : Nosso Samba Tá na Rua de Beth Carvalho
Groupe : Fundo de Quintal
Chanteur : Arlindo Cruz
Chanteuse : Fabiana Cozza

Regional :

Album : Não Me Peçam Jamais que Eu Dê de Graça Tudo Aquilo que Eu Tenho pra Vender de Herbert Lucena
Dupla : Kleuton et Karen
Groupe : Ponto Br
Chanteur : Herbert Lucena
Chanteuse : Socorro Lira

Instrumental :

Album : The Art of Samba Jazz de Dom Salvador Sextet
Soliste : Hamilton de Holanda
Groupe : Zimbo Trio

Catégories Spéciales :

Projet spécial : O Samba Carioca de Wilson Baptista, divers
Electronique : Lá Onde Eu Moro de João Ermeto
Classique (Erudito) : Liszt: Harmonies du Soir de Nelson Freire
Musique pour Enfants : Embolada de Rita Rameh et Luiz Waack
En Langue Etrangère : Goodnight Kiss de Delicatessen

Projet Visuel : Evandro Borel, pour Não Me Peçam Jamais que Eu Dê de Graça Tudo Aquilo que Eu Tenho pra Vender, de Herbert Lucena

Arrangeur : Gilson Peranzzetta, pour Iluminado de Dominguinhos

Enfin, pour ceux qui en redemandent : les photos de la soirée, du people en veux-tu en voilà, du bling bling, des légendes en tenue de gala…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s