Clips/Disques/Rio

Maga Bo, la musique comme quilombo

Le Quilombo do Futuro de Maga Bo est une bouillante mixture de rythmes, beats et flows. Avant de présenter plus en détail la façon dont ce Carioca d’adoption retravaille les rythmes afro-brésiliens à partir d’un traitement électro costaud, on s’en fera une idée avec ce premier clip venant illustrer un des titres de l’album, »No Balanço da Canoa ».

Porté par la voix de Rosângela Macedo (Grupo Paranapanema), c’est par le coco nordestin que s’ouvre la piste. Si Maga Bo gonfle le son à l’électro, il garde toujours un côté organique à ses expérimentations. Ici, c’est le triangle caractéristique qui donne la couleur au morceau et marque le rythme.

Quant au clip, on y croise Marcelo Yuka, fondateur de O Rappa, groupe emblématique des années quatre-vingt-dix au Brésil. Une balle mal placée l’a rendu paraplégique et cloué dans un fauteuil. Réfugié dans son antre, face à ses ordinateurs, il incarne ici le pourvoyeur de bonnes vibes sur carte mémoire. Le clip imagine en effet, à peu de frais (petit budget), un futur proche oppressant, contaminé, où la musique semble prohibée. Bien de contrebande, elle circule sous le manteau (ou caché dans des locks !). Mais quand elle est délivrée dans leur quilombo do futuro à Maga Bo et ses amis et qu’il peut glisser la carte mémoire dans son ordi, les percus se joignent, les chanteuses aussi. Et la fête peut commencer. La résistance continue…

Maga Bo Balanço2A suivre…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s