Clips/Rio

Guinga et Marcelo Pretto : le duo du docteur et de l’ogre

Quand deux monstres se rencontrent, ça fait splash, boum, hiiie ! Guinga et Marcelo Pretto sont ces deux monstres. Guinga invite le second le temps d’interpréter « Nítido e obscuro », composé par le premier sur des paroles d’Aldir Blanc. Il ne sont même pas sur scène, juste assis sur des chaises face à quelques spectateurs. Et c’est impressionnant : leur duo, c’est de la voltige de haut vol !

Si je les qualifie de « monstres », c’est surtout parce que Marcelo Pretto me fait penser à un ogre. Un ogre gentil. Un chanteur de la démesure. Cet ancien membre des Barbatuques et de A Barca est aussi à l’aise dans l’onomatopée et la percussion vocale que dans le chant proprement dit, y compris le chant caressant. Un Brésilien certes mais qui semble sortir d’un élevage d’oies et de canards du Périgord. Il a en tout cas le gabarit de celui à qui je commande mes foies gras et confits : une bonne taille XXL de rubgyman.

Quant à Carlos Althier de Souza Lemos Escobar, dit Guinga, il contraste sérieusement avec son collègue.  Surnommé le « Docteur », il est tout en élégante réserve. Guinga s’est imposé comme un des grands guitaristes brésiliens, un virtuose discret, maître des harmonies.

Ce petit message est aussi l’occasion de saluer mon compère blogueur qui est un connaisseur, grand fan de Guinga et  amateur des Barbatuques. Il s’agit bien sûr de Thierry de BossaNovaBrasil. Lire le billet quotidien de Thierry est, en général, une des premières choses que je fais le matin. Après mon copieux petit-déjeuner puis après avoir déposé les enfants à l’école, s’entend. Mais avant d’aller travailler. J’allume mon ordinateur, consulte mes mails et ouvre ma page. Notre bonhomme étant matinal, j’y trouve le lien vers sa nouvelle chronique. Pour commencer la journée d’humeur légère !

2 réflexions sur “Guinga et Marcelo Pretto : le duo du docteur et de l’ogre

  1. Salut Olivier ! C'est sympa ce clin d'oeil :-)Le site BossaNovaBrasil est inaccessible aujourd'hui, suite à un vilain hacker qui a tenté de le ruiner… O Samba agoniza mais não morre : le site reviendra ce week-end (enfin j'espère !).Abraços.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s