Bahia/Clips/Disques

Baiana System, mini-guitare et gros sound system

Ce que je vous propose aujourd’hui est largement mieux qu’un re-post. C’est carrément un des meilleurs (si ce n’est le meilleur) disques sortis de Bahia ces dix dernières années. Je vous l’avais présenté il y a un an, presque jour pour jour, mais cette fois-ci je vous l’offre en téléchargement avec l’aval du groupe qui le met à disposition sur son propre site. Voici donc, mesdames et messieurs, en direct de Salvador : Baiana System !!!

Baiana+System

Pour ce premier jour de l’automne, je vous présente un des disques que j’ai le plus écouté de tout l’été, en espérant que cette cure de Baiana System vienne retarder un peu la grisaille. Ecoutez, vous verrez que longtemps vous garderez en tête le travail de Robertinho Barreto sur sa petite guitarra baiana. Il a su bien s’entourer, s’est appuyé sur un tapis de timbaus où les peaux claquent sèchement comme elles se doivent de le faire à Bahia (suppléés parfois par la tachycardie d’une boîte à rythmes), a trouvé les chanteurs qui incarnent parfaitement sa musique, du vétéran Gerônimo à l’incandescent Russo Passapusso, omniprésent, en passant par Lucas Santtana (très présent dans nos colonnes ces dernières semaines) ou BNegão. Mais Robertinho est bien le principal artisan de la réussite de cet album, lui conférant une cohérence rare. Tout en étant résoulement originale et ne sonnant comme aucune autre, la musique de Baiana System possède cette particularité de pouvoir plaire à la fois aux rockeurs, par les envolées de guitares bien aiguisées, aux amateurs de reggae pour la pulsation qui traverse tout l’album (et les dubs de Buguinha en bonus), et aux amateurs de percussions jouées mains nues. Formidable.

Ci-dessous, je reproduis le texte publié l’an dernier.

Baiana System, la guitarra baiana du Trio Elétrico au sound-system

Comment sortir un instrument du contexte très particulier auquel il est associé ? Tel semble être le défi de Robertinho Barreto quand il s’est lancé dans le projet Baiana System. L’instrument en question est la guitare bahianaise et son album en fait le point d’ancrage d’une bande son qui mêle les sonorités électro-dub au langage percussif du cru.

La guitarra baiana est un instrument original dont l’histoire est intrinsèquement liée à celle du Carnaval de Salvador de Bahia et à l’invention de ses fameux trios elétricos. A l’origine, deux musiciens, Dodô (Antonio Adolfo Nascimento) et Osmar Macedo, férus d’électroniques, cherchent à amplifier les instruments à cordes. C’est dans les années quarante qu’ils mettent au point un premier prototype, connu sous le nom de pau elétrico, conçu sur le modèle de la mandoline, et en adoptant son accordage.

baiana-system2

En 1950, ils sont fin prêts et défilent pour le Carnaval à bord de leur vieille Ford 1929, en jouant des frevos amplifiés. L’année suivante, en 1951, c’est avec l’arrivée de Temístocles Aragão que l’on commence à utiliser le terme de trio elétrico. Ce premier instrument de nos luthiers Dodô et Osmar servira de brouillon à ce qui allait devenir la guitarra baiana, la guitare bahianaise.

A côté des blocos, la formule du Trio Elétrico allait devenir la marque du carnaval bahianais, même si aujourd’hui ce sont d’énormes semi-remorques qui se promènent sur le parcours festif qui traverse la ville en crachant les décibels à tout va. La guitarra baiana a elle aussi évolué. Armandinho, fils d’Osmar (et frère de Rita des Femmouzes T toulousaines), y ajoute une cinquième corde pour développer les graves.

C’est ce petit instrument à cinq cordes que s’est ré-approprié Robertinho Barreto. Membre du groupe rock soteropolitano Lampirônicos, ayant longtemps joué avec Timbalada, Barreto construit autour de sa petite guitare tout un univers où le frevo est sous-tendu de dub, où le « roulis charnel » des guitares de la rumba sauce bahianaise vient animer la fête – n’y manque plus qu’un sébène, et où même un sitar vient, une fois, se joindre au projet… On retrouve également quelques invités de marque pour donner de la voix : le rappeur BNegão, le très brillant Lucas Santtana (longuement évoqué en nos colonnes), Gerônimo, figure historique des musiques noires bahianaises, ou Russo Passapusso, prometteur jeune artiste.

A l’arrivée, c’est une belle réussite où la guitarra baiana est tout sauf un gadget. En fait, on l’oublie presque, c’est juste une guitare lead qui virevolte avec autorité au gré des morceaux. Avec Baiana System, le trio elétrico, que l’on pourrait en termes génériques décrire comme un sound system, y est confronté à sa version psyché-dub. Une illustration de ce que la jeune scène musicale bahianaise sait faire de meilleur, une musique où les percussions posent les bases sur lesquelles toute les libertés sont possibles, formidable matrice rythmique qui autorise toutes les audaces.

Baiana System, Baiana System (2010) mp3 320kbps 1. « Nesse Mundo » 2. « Oxe, Como Era Doce (feat. Russo Passapusso) » 3. « Barra Avenida » 4 « Amerika Expressa » 5. « Da Calçada Pro Lobato (para Pio Lobato) (feat. Gerônimo) » 6. « Bembadub (feat. Russo Passapusso) » 7. « Jah Jah Revolta (feat. Russo Passapusso) » 8. « Systema Fobica (Ubaranamaralina) (feat. BNegão & Russo Passapusso) » 9. « Vinheta Baiana » 10. « Frevofoguete (Para os Retrofoguetes) (feat. Lucas Santtana) » 11. « O Carnaval Quem é Que Faz (feat. Lucas Santtana) » 12. « Jah Jah Revolta (Adubada por Buguinha Dub) » 13. « Frevofoguete (Adubada por Buguinha Dub) »

_____________________________

* Un titre de Baiana System (auquel participe Lucas Santtana), « O Carnaval quem é que faz », figure sur la récente compilation Oi! A Nova Musica Brasileira!, publié par le petit label londonien Mais Um Discos. cependant sur la récente compilation

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s