Clips/Mato Grosso

Macaco Bong, ou comment filmer le rock !

Purée, ils sont tellement forts ces Brésiliens que même pour filmer un groupe de rock indie, ils réalisent un clip en guise de manuel à destination des réalisateurs de clips. Soit, rien moins que : Comment filmer le rock !

Le groupe en question s’appelle Macaco Bong, il vient de Cuiabá, capitale du Mato Grosso, pas exactement le centre du pays. Ancien quartet ayant muté en power trio, Macaco Bong est un groupe instrumental rock-fusion-jazz. Inutile de dire qu’il n’est pas prêt de sortir un tube !

Macaco_Bong+shift

Réalisé par Priscilla Brasil, le clip de « Shift » enferme notre trio dans le Palais Bolonha à Belém. Pour souligner le contraste entre les fastes d’antan bien décatis et la tension à fleur de peau de ce présent incarné par le groupe. En vase clos, Bruno Kayapy (guitare), Ynaiã Benthroldo (batterie) et Ney Hugo (basse) viennent nous rappeler à point nommé que le rock, c’est de la sueur, des regards mauvais et des décharges bruitistes bien jouissives !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s