Bahia/Clips/Disques/Rio

« Super Violão Mashup » de Lucas Santtana : clip et 45 Tours pour la sortie européenne de l’album Sem Nostalgia

On a envie de dire : c’est pas trop tôt ! Sorti en 2009 au Brésil, l’album Sem Nostalgia de Lucas Santtana a enfin droit à une sortie européenne. Sous une nouvelle pochette. Qu’un des plus brillants musiciens de sa génération ne jouisse pas d’une notoriété plus conséquente demeure un des grands mystères de ce bas monde.

Lucas Santtana - sem nostalgia (mais um discos)

Il a fallu pour cela qu’un petit label se mette de la partie. Le label Mais Um Discos*, fondé à Londres en 2010 par le DJ Mais Um Gringo (!), n’a encore que deux disques à son catalogue. Sem Nostalgia et Oi! A Nova Musica Brasileira !, une compilation présentant une quarantaine de groupes brésiliens contemporains, la plupart complètement inconnus au bataillon en dehors de leur pays, même par moi. Son credo : « The label releases music from Brazilian artists who fuse styles, disregard genres and irritate purists ».

Nous reviendrons sur une présentation de l’album demain mais aujourd’hui nous nous contenterons d’évoquer le titre choisi en single, « Super Violão Mashup ». Un clip réalisé par Rafael Mellin accompagne le lancement du disque par Mais Um Discos. Ce clip nous montre Lucas Santtana en arbitre d’une battle de danseurs : Frank Ejara et Bárbara Lima. Ils sont, paraît-il, parmi les street dancers les plus reconnus du Brésil. L’utilisation presque abusive du split screentrouve sa cohérence quand on écoute le morceau et qu’on comprend comment il a été créé.

Lucas-Santtana-super-violão-mashup

Que Lucas Santtana ait l’opportunité de réaliser un clip est une aubaine, le choix de ce morceau-là n’en est que plus étonnant. Comme nous le verrons demain, Sem Nostalgia est un album entièrement dédié au couple guitare-voix. Ce qui n’exclut pas quelques arrangements avec la technologie. Ainsi « Super Violão Mashup » est un instrumental réalisé avec Gustavo Lenza et Lucas Martins, uniquement construit à partir de samples des guitares de Dorival Caymmi, Jorge Ben, Tom Zé, les Novos Baianos, Gilberto Gil ou Baden Powell, etc. Appelez ça un tour de force ou une brillante expérimentation, vous aurez quoi qu’il en soit bien du mal à reconnaître les sons originaux.

Pour soutenir le lancement de Sem Nostalgia, son quatrième album, Lucas Santtana viendra en Europe pour une mini tournée passant par Londres, Amsterdam, Lisbonne. Il semblerait qu’il n’y ait aucune date française de prévu, hélas. En attendant, comme tous ses compatriotes musiciens, Lucas Santtana se produit beaucoup sur scène. Ainsi, dimanche dernier à Salvador, il partageait la scène avec Davi Moraes, autre acteur de cette scène qui a intégré les percussions bahianaises à ses expérimentations soniques…

A suivre demain, une chronique de Sem Nostalgia

____________________________________

* Mais Um Disco est rattaché à la structure Kartel regroupant et coordonnant divers labels indépendants, dont Soundway…

2 réflexions sur “« Super Violão Mashup » de Lucas Santtana : clip et 45 Tours pour la sortie européenne de l’album Sem Nostalgia

  1. C'est un super disque, j'ai hâte de lire ta chronique. En plus, Lucas a joint au disque les paroles + grilles d'accords, ce qui est carrément bon esprit…

  2. Il a peut-être suivi l'exemple de Marisa Monte dont tu parlais aujourd'hui. Elle aussi, propose systématiquement les paroles et les accords de ses morceaux.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s